Comment s’effectue une blépharoplastie ?

La correction chirurgicale de l’excès de peau et de graisse au niveau des paupières est appelée blépharoplastie. La présence de ces surplus détériore en particulier l'apparence extérieure et dans les cas les plus graves, il interfère avec le champ visuel. 

D’autres altérations des paupières supérieures, comme l’abaissement ou ptose altère progressivement la vision, ou le vieillissement prématuré comme « les pattes d'oie » et les sourcils tombants, nécessitent des techniques spécifiques associées le cas échéant, à la blépharoplastie.

Quelles sont les exigences pour cette amélioration ?

La présence d'excédents se manifeste par des protubérances, également des excédents cutanés. Ils peuvent être observés chez les adultes de tout âge, mais l’hérédité peut aussi jouer un rôle évident. Les attentes doivent être réalistes et équilibrées, car l'objectif est de favoriser l'apparence extérieure et de restaurer le champ visuel.

Il existe de multiples altérations oculaires comme un déficit de sécrétion lacrymale, une tension intraoculaire élevée ou un glaucome, une rétinopathie diabétique et des altérations de l'acuité visuelle dans lesquelles nous pesons soigneusement la relation risque-bénéfice avant de proposer une intervention. 

Certaines personnes souffrant de troubles thyroïdiens contrôlés médicalement peuvent réduire l'irritation provenant de l'exposition de leur cornée, améliorant la protection du globe oculaire par la réduction des graisses et d'autres techniques chirurgicales. En outre, la présence d'une faiblesse palpébrale inférieure avec éversion du bord et d'autres anomalies des bords, peuvent être traitées avec des techniques adéquates d'une manière combinée.

Façons d'effectuer une blépharoplastie

Selon qu'il s'agisse d'une procédure isolée ou combinée à d'autres techniques telles que la traction ou le lifting, il peut s'agir d'anesthésie locale et de séro-analgésie ou d'anesthésie générale, toujours dans la salle d'opération d’une clinique. Sa durée est raisonnablement courte, bien qu'elle dépende des techniques à pratiquer chez chaque personne spécifique, que ce soit seulement les paupières supérieures ou la totalité des paupières. 

Blépharoplastie supérieure : Elle commence par la conception de points clés à modifier suivis d'incisions qui se limitent aux plis naturels où ils seront dissimulés, pour poursuivre l'élimination de l'excès de peau et d'une partie du muscle orbiculaire. Une fois les poches excédentaires identifiées, elles sont éliminées de manière précise. 
Blépharoplastie inférieure : dans ce cas l’accès aux poches adipeuses est interne, il n'y a donc pas besoin de sutures. Lorsqu'il y a un excès de peau et que son élimination est nécessaire, le trajet sous-ciliaire est immédiatement privilégié pour plus de discrétion. 
Généralement, des bandes adhésives et des pansements sont appliqués sur les paupières, ce qui facilité la prise en charge à domicile dans la plupart des procédures. 
Lorsqu'il est nécessaire de corriger le front, les sourcils ou les plis latéraux (pattes d'oie), nous combinons la blépharoplastie avec des techniques qui permettent un rajeunissement plus ambitieux et étendu.