Toute acte chirurgical revêt une part de risque, qui bien que rarissime, inquiète les personnes intéressées par la chirurgie plastique, surtout les interventions qui nécessitent une anesthésie générale comme la liposuccion.

Dans ce cas, il parait donc logique que la réflexion à une solution annexe se pose pour se débarrasser de quelques kilos rebelles sans passer obligatoirement par le bloc opératoire.

Parmi les alternatives capables de se substituer efficacement à la liposuccion, figure le CoolSculpting : un traitement non chirurgical et naturel qui permet de mincir en gelant les amas graisseux tenaces.

Il y a lieu de souligner que le CoolSculpting est une technologie récente débarquant tout droit des Etats-Unis et qui repose sur un principe de cryolipolyse, c’est-à-dire la destruction de la graisse par le froid.

D’autre part, le CoolSculpting est une réelle alternative à la liposuccion, à la différence que le patient ressent aucune douleur et qu’il peut se rendre au bureau juste après une séance, sans que personne ne s’en rende compte.

Contre-indiquée pour les femmes enceintes et les personnes présentant une hypersensibilité au froid, cette technique permet de traiter les surplus de graisse sur le visage et le corps (double-menton, bras, haut du dos, hanches, ventre, culotte de cheval …).

coolsculpting-device

Le CoolSculpting : une technologie efficace pour les personnes ayant la phobie du scalpel !

Cette nouvelle technologie inventée par des chercheurs de Harvard est cliniquement prouvée et provoque la destruction des cellules graisseuses par le froid sans altérer la peau.

Il faut savoir qu’une séance de Coolsculptying peut être réalisée dans un cabinet ou un centre de médecine esthétique et dure généralement entre 1 à 3 heures. Celle-ci varie en fonction du nombre de zones à traiter et de la quantité de graisse à éliminer.

Le praticien commence son travail en posant un coussinet de gel afin de protéger la peau, avant d’appliquer sur la zone à traiter un dispositif combinant les effets de l’aspiration et du froid.

Par la suite, la température de l’appareil est abaissée à environ -10 degrés, ce qui entraîne la destruction totale des cellules adipeuses ciblées.

Dès lors, le corps commence à éliminer de lui-même les cellules adipeuses mortes au cours de semaines qui suivent. Cette méthode permettant de perdre 30 à 45% de graisse à chaque séance est tellement efficace qu’elle fait l’unanimité dans le monde, avec un taux de satisfaction de 90% !

En somme, la liposuccion n’en demeure pas moins efficace, mais de nouvelles techniques non-invasives comme le CoolSculpting séduisent de plus en plus de patients qui recherchent avant tout l’immédiateté du résultat et l’accessibilité du prix !