homme-addict

Aujourd’hui les nouveaux signes de richesse ont changé, si hier afficher un corps bronzé Club Med en hiver et rouler en Aston Martin étaient des symboles de réussite, aujourd’hui la donne a changé. Car aujourd’hui être fort ne suffit plus, et à présent il faut être agréable à regarder, en pleine forme et montrer sa puissance avec une bonne mine inoxydable qui dit « super en forme et jamais fatigué ». 

C’est les nouveaux attributs sociaux du succès et de la performance ; Rolex et voiture de luxe ne confèrent plus un statut social.  

Cernes et poches comment s’en débarrasser :

Dans la jungle du business actuelle, les exigences sont cruelles, les yeux cernés et avec des poches ne sont plus à la mode car ils étiquettent les fêtards.

La peau autour des yeux est entre trois et cinq fois plus fragile que celle du reste du visage ; En plus cette partie du visage est quotidiennement et constamment mobilisée. Déjà dès 30 ans, cette zone traduit les premiers signes du vieillissement cutané.

Poches, cernes bleuâtres, les désagréments touchent les meilleures d'entre nous. Faisons le point avec notre chirurgien esthétique pour éradiquer ce qui nous gâche le regard et la vie.

 J’ai des yeux de cocker : Les hommes supportent très mal l’air fatigué et le coup de vieux que donnent les paupières tombantes et les poches sous les yeux. Ils n’hésitent plus à avoir recours à la chirurgie des paupières pour supprimer l’excès de peau et de graisse.


La blépharoplastie (supérieures ou inférieures), fait partie des opérations les plus courantes, à partir de 50 ans.
Elle permet d’éliminer l’excèdent cutané et les poches sous les yeux. Car ils donnent une mine fatiguée et un regard de «cocker» avec paupières tombantes. L’incision est réalisée au ras des cils.

L’avantage de cette chirurgie c’est qu’elle soit surtout pratiquée en ambulatoire et que le patient rentre chez lui le soir même.

Le résultat est bluffant car le visage est immédiatement rajeuni, le regard ouvert et adouci.

Enfin, la meilleure des préventions serait de prendre soin de la zone péri-orbitaire le plus tôt possible. Car notre regard fatigué dépend beaucoup de notre hygiène de vie - stress, fatigue, tabac, alcool et excès en tous genres.